un soir à venise...

Publié le par Chantal Robillard



487bis-couchant-sur-ca-brunetti.jpg

 

 

 


















un soir à venise

 

(quatrains prisonniers… mais vers libres !)

 


s’encarmine venise :

maisons irisées,

vieux murs vineux.

nuées en crue.

nuées en crue ?

 

nacrées, écumeuses,

eaux mousseuses,

verveine ou véronèse,

canaux cuivrés.

canaux cuivrés.

 

502bis-grand-canal-au-couchant.jpg






 














cassis ou raisin ?

à murano

verreries vives,

aux murs noircis.

aux murs noircis ?

 

camées, coraux,

écrevisses…

sur san marco :

cramoisissures.

cra-moi-si-ssures !

 

rose amour, rose roux :

sur ca’ renommée,

nervures ivoire

nuances ocres.

nuances ocres.

 

mais où va sans moi

mon ami marin,

sans un sourire

ni un son ?

ni un son…

 

en mer sereine ?


515bis-couchant.jpg









 












© Chantal Robillard




 




 Ce poème a été :

- publié en isolé dans la revue franco-ontarienne
LittéRéalité,
http://www.yorku.ca/svillani/LitteRealite/ en décembre 2001,

- lu en lecture-concert à l'Institut culturel italien de Strasbourg ( nov 2002) ,
 
- puis lu ( a capella) à la foire du livre de Saint-Louis ( mai 2006).

 - Il a également été publié sur le site de l'Académie de Strasbourg et dans la brochure "lumière" du "printemps de l'écriture".

Il répond (ou fait suite) à une nouvelle en contrainte du prisonnier,
" romance en mer sereine",
publiée dans mon second recueil de nouvelles :

 "la fontaine aux fée" ( Le Verger éditeur, 1999),
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Fontaine_aux_f%C3%A9es
dont on lira plus loin, c'est à dire plus haut, sur ce blog,  la version "venise"en 6 épisodes.


 








Commenter cet article

andrée wizem 04/11/2007 12:07

…je veux bien me laisser embarquer…

Chantal Robillard 06/11/2007 08:06


merci Andrée ! Venise embarque tous ceux qui l'aiment et on y revient dès qu'on peut... en pensée au moins quand on n'a pas le temps ou les moyens de s'y
rendre.


Elisabeth 04/09/2007 20:58

Dix étapes, déjà, à ce voyage en Venise. Plaisirs des yeux d'abord, un peu paresseux,mais ces mille nuances saisies par la photographe... Et puis la surprise renouveléedu poème. Lequel préférer ? D'abord, toujours, d'instinct, le dernier. Puis petit àpetit, des préférences s'installent. Le mouvement "rigoglioso", exubérant, du Onzainpour la Glorieuse, ou la sobriété raffinée de l'hommage à Vivaldi ? Non, le mouvementdes eaux vives, plutôt ! Et le microcosme de Torcello, alors ? Sous le règne de ce Hun,chat roi des Huns chats ? Et que dire du macrocosme des royaumes des dentelières ? ans vouloir être injuste avec les autres.J'ai presque envie de voler ses mots à Raffaele La Capria, dans sa préface àL'autre Venise de Predrag Matvejevic : "Une Venise faite d'écriture qui devient matière et sensation, matière et sensationqui nous restituent ce que nous recevons de Venise, sensations d'humidité, d'eau,de moisi, de temps, de beauté, de passé, de mélancolie, de mirage, de marbre, de sable,de boue, d'or, de sfumato, de resplendissant, de trouble, bref de Venise,de l'indicible Venise".Encore, Chantal !

Chantal Robillard 04/09/2007 20:59


merci Elisabeth ! être comparée à Predrag Matvejevic, grand écrivain voyageur que j'adore et qui est si sympathique, si souriant, chaque fois qu'on le
rencontre, ça fait vraiment très très plaisir ! quand tu passeras sur le pont de l'EUROPE entre Strasbourg et Kehl, relis son texte sur l'un des pupitres qui bordent la route et pense à moi , qui
ai longuement oeuvré pour que ces 45 textes d'écrivains  de 45 pays soient placés , et donc lisibles, à cet endroit.


Catherine C. 04/09/2007 18:06

Bravo pour ce "soir cuivré" ,le coucher de soleil sur la lagune est superbe! J'aime beaucoup votre façon de capturer la lumière sur vos photos , continuez à nous faire profiter de vos paysages de Venise qui réjouissent tous les amoureux de cette ville!

Chantal Robillard 04/09/2007 18:51


merci catherine C, les photos ne sont qu'un appoint aux poèmes, mais il est vrai que j'en ai fait beaucoup le soir, c'est si beau le coucher de soleil à
Venise... je pense que le Petit Prince aurait adoré...


Tietie007 03/09/2007 10:07

Etrange coïncidence ...je rêvais de la cité des Doges et j'ai rencontré un poème ...

Chantal Robillard 14/09/2008 09:58


tous les chemins, toutes les eaux... mènent à Venise !


moka le chat voyageur 02/09/2007 13:42

beau poème !! les photos au soleil couchant sont splendides, mais il y en a une qui revient deux fois...bonne continuation

Chantal Robillard 02/09/2007 19:27


non, cher chat voyageur, c'est bien fait exprès : photos prises du même arrêt de vaporetto, mais le vaporetto de la première photo est parti sur la seconde, et
est remplacé par une "bouteille à la mer".
hélas, en petit elle ne doit pas trop se voir.
c'est l'idée du marin parti en mer sereine...