diomirage

Publié le par Chantal Robillard


à la demande express de Dominique...
et bien que Gilles m'ait fait remarquer que Mars est orange plus que rouge,
je maintiens que sables rouges est plus joli à entendre que "sabloranges" ou "sablezoranges"...




Diomirage

 

 

Je me souviens de Diomirage.

Je me souviens d'avoir voyagé longtemps, plus de trois ans, dans le noir velouté, pour l'atteindre.

Je me souviens d'y avoir vu, émergeant des sables rouges, des coupoles vert-de-gris, des campaniles penchés, des temples ruinés à la gloire de toutes sortes de dieux.




venise-mai-2007-056campanile--burano.JPG venise-mai-2007-092soir.JPG






















Je me souviens que cela faisait très « musée des merveilles ».

Je me souviens d' avoir croisé l'astéroïde Dicolobouvino, une sorte de Diogène barricoïdal, qui faisait un curieux usage du monde.

Je me souviens que je prenais un siège pour contempler, en bordure de galaxie, couchers de soleil ou passages de lunes.





309bis-bancs-copie-1.JPG



















Je me souviens
d'avoir rêvé de Diorissima, étrange créature, mi -belle dame attachante, mi-poisson luisant,
ressemblant à un mannequin de Topkapi ; elle se peignait et se remaquillait à la lueur versicolore des étoiles, en chantant une bouleversante mélopée.

Je me souviens que j'écrivis sur xiaomira et muranomira de ma prison gênoise, où longtemps je me couchai de bonne heure.

Je me souviens que les soirs à Diomirage étaient les plus beaux du monde, et cependant...


309bis-zattere-soir.JPG
























Je me souviens, comment ne pas le faire, des cieux cuivrés du Dorsoduro au soir, quand les Zattere flamboient et les barques se balancent, et qu'apparait au loin, parfois, le rayon vert.

 

Je me souviens que ogni volta que descrivo una citta, dico qualcosa di Venezia.

 



Marco " il Milione", deviseur du monde, exploreur de mondes

******************************************************************

 

 

(copyright Ch.R.)


ce texte a été écrit en 2007 pour la manifestation les  Lilles invisibles,

cf détails sur le site :

www.zazipo.net.

 

Commenter cet article

Elisabeth 27/09/2007 21:18

Semplicemente BELLO !

Chantal Robillard 28/09/2007 07:43

grazie mille ! ciao !