percussions

Publié le par Chantal Robillard


sans-hepburn-0235.JPG


 

 

 

Percussions

 

 

            (Haïkus par 5-7-5)

 

 

 

Monter, monter, puis

S’arrêter, pour regarder

Les reflets d’un pont,

 

Au milieu du gué.

Descendre deux, trois ou cinq   

                      512ter-d--tail-marches-pont.JPG

Marches, reprendre

 


Sur le pont suivant :

Une, deux, huit, dix marches…

Montée, descente,

 

C’est que le rythme en

Venise, ville des pas,

Change à chaque coin,

 

Place, rue ou pont.

La jambe ne peut avoir

Un pas régulier.


san-francesco-della-vigna-0048.jpg






 

 

 

 

 





Tantôt on valse,

Un, deux trois; un, deux trois, un…  



               344bis-pont-bois.jpg

















Tantôt fox-trotte,

 





Parfois on court, ou

Au contraire, on n’en peut plus,

On marque le pas.

 

               Enfin un bout plat !

Allons, ça ne dure pas :                                 venise-mai-2007-089bis-petit-pont.jpg

Venise est bombée.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Le mitan des ponts

Est souvent bien arrondi.

Tous les parapets

 

Ont rampe en fonte,

En bois, en brique ou marbre,

Quelle variété !

 

 

 

 

 

Aucun pont pareil

Pas un qui n’ait son petit                           372bis-ponts-fonte-brique.jpg

Air bien unique.

 

Dans les rues, partout

Pavés, larges dallages,

Claquant sous les pieds.

 


 


 


 


 


 


Ah quel joli bruit!

Chaque pas est sonore,

Dans les rues la nuit.

 

Mais, trop d’arrêts, ça

Vous brise la cadence.

Alors on repart !

 

Venise, ville

De percussions, tous ces sons

Qui se font écho

écho

écho

éc    

386bis.jpg



(copyright ch. r)

ce poème a été lu à l'Institut culturel italien de Strasbourg,
avec une improvisation au piano par Jean-Marie Hummel, en 2004,
puis lu, avec accompagnement de flûte et harpe à la Médiathèque de Saint-louis (68), en 2006.



Publié dans haïkus

Commenter cet article

Ernest J. Brooms 03/10/2007 09:48

Merci pour cette promenade à pieds dans Venise, merci pour le dépaysement, merci pour l'écriture qui trotte au fil des pas...NB. Je vous inclus à ma communauté...

Chantal Robillard 03/10/2007 18:41

merci à vous et à bientôt sur le blog !

Barulaïre 02/10/2007 20:15

Bonjour et bien venue dans "voyage et littérature". Je suis ravie par vos photos, textes et poêmes originaux. Je ne connais pas Venise qui me fait réver (certains contes d'Hoffmann ont laissé des traces...)

Chantal Robillard 02/10/2007 20:56

Merci ! Venise est une ville fascinante, dès qu'on sort des sentiers battus et rebattus, rialto-san marco, on y découvre des merveilles... je vais aller voir votre blog à mon tour...