grande artère

Publié le par Chantal Robillard






 

 

 

 

Grande artère


 

 

 

 

 

Avenue bougeant continûment,

 

 

 

 

 

Animation brusque, capricieuse

 

 

 

 

 

Au boulevard constitué d’eau,

 

 

 

 

 

Artère brutalement coupée d’étranges fugaces gargouillis.

 

 

 

© Chantal Robillard

 

(ce poème a été lu par l'auteur au Salon du livre de Colmar, en novembre 2005)





Publié dans abécédentelles

Commenter cet article

Elisabeth 30/06/2008 17:41

8 mois plus tard, je récidive, avec les mêmes mots et le même plaisir.

Chantal Robillard 30/06/2008 20:26


Elisabeth, merci de ton enthousiasme ! j'ai juste modifié un peu qq photos...


Elisabeth 27/11/2007 21:25

Entre les photos et tes vers, j'ai presque senti à nouveau l'odeur du Canal Grande. Et la vibration du vaporetto.

Chantal Robillard 28/11/2007 18:58

grand merci Elisabeth ! c'est ce que j'espère toujours de mes lecteurs/trices...