ENCRES...

Publié le par Chantal Robillard










 

Encres

 

(Haïkus par 5-7-7)









Rio San Vio,

Surprise : il est tout bâché,

Au long des quais et sur ponts.

 

 

 

C’est qu’on le drague !

De grosses poutres de fer

Le barrent comme écluses.        

 

 

 

Lucarne ouverte

Sur le canal, à mi- pont.

L’eau clapote, proteste :

 

 

 

La dragueuse a l’air,

D’un monstre extraterrestre,

De nuit ; sautent des poissons.

 

 

 

Pour mieux écrire,

Je commande au restaurant

Des seppias en leur encre.

 

 

© Chantal ROBILLARD

Publié dans haïkus

Commenter cet article