burano, couleurs d'été

Publié le par Chantal Robillard


 




Burano, couleurs d’été

 

(Haikus par 353,  535, 575)

 

 

 

 

 

Le bleu dur,

l’ocre un peu sienne,

les vert vif,

 

 

 

rouge tomate,

blanc violent

jaune saturé,                                            

 

 

 

sur frontons, balcons,

crient après

portes, fenêtres.

 

 

 





Perchées tout en haut,

de folles herbes ragent,

au clocher penché.            

          

 

 

 

Les canaux, brassant,

les renvoient

tous en abyme.

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 















 

Les remous volent,

parade,

leurs images floues.

 

 

 

Mais les effluves                                              

                                de poisson,

de pipis de chats,

 

 

 








culs de sac terreux,

ou vomis d’arrières cours,

vieilles pizzerias,

 

 

 

crustacés,

bâches des barques,       

bords des quais,

 

 

 

mais ces remugles

suffocants,
quelle est leur couleur ? 

 





Copyright Ch. Robillard






( merci à Barocco pour les  photos  2, 3, 5, 7, si ensoleillées !)




















Publié dans haïkus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Catherine C. 01/05/2008 11:55

Elles sont superbes ces couleurs aussi bien dans le texte que sur les photos. Merci Chantal!!Toutes mes amitiés en attendant de te voir bientôt sur le forum j'espère!

Chantal Robillard 01/05/2008 22:49


merci Catherine C ! je suis pour qq jours en alsace et aurai l'occasion de revenir un peu sur le forum et de compléter le blog...


germaine 30/04/2008 13:59

est-ce le clocher de Burano qui penche comme cela ?

Chantal Robillard 01/05/2008 22:47


oui tout à fait, on dit qu'il y a 1m80 de différence avec la verticale tout en haut ! je n'aimerais pas habiter à ses pieds...