lagune embrumée

Publié le par Chantal Robillard








 

 


 




Lagune embrumée

 

(carré de quintains)





Port de Burano,

          Je prends un ferry

A deux étages,

        Par soleil tout blanc,

                Lagune grisée.

 

 


 

Sillage crémeux,

       Nerveux des bateaux.


Sur Lido, autos

Et bicyclettes :

Vision oubliée !

 


 

 

 

Au bord de l’île

                                       Gros dragueurs grutant

Limon ou vase :

Pour Moïse, le

Barrage à marées ?

 


Au loin, gris foncé,

Se devine un peu

Bassin de Saint-Marc.

Ciel pourtant bleu clair

Au-dessus de nous.

 

 

 

 

 

Avec ce temps-ci,

          Où tout se confond

                 Dans même brume

                       Rognant les contours,

                               Mieux compris Turner !

 

 

 





© Chantal Robillard    
                         

Publié dans quintains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article