un Mazzorbo bucolique

Publié le par Venise, poèmes de voyage

 

 

 

 

  venise-8-5085-bis.JPG

 

 

 

un Mazzorbo bucolique 

 

 

 

 


 

venise-8-5078.JPG

 

la vigne est de retour à Mazzorbo, ainsi que la culture de légumes du potager

et de bouteilles plastiques éolisées...

 

 

 

venise-8-5082.JPG

 

 

le chien pousse aussi très bien, surtout la gueulante...


 

 

venise-8-5085.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la Madone, drapée à l'ombre de son élégant

panneau photovoltaïque perso,

veille sur tout ce petit monde.

 

 

 

venise-8-5091.JPG

 

 

le presbytère, lui, n'a rien perdu de son charme...


 

venise-8-5092.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  ni le jardin de son éclat

... malgré de vénéneuses grappes noires.

 

 

 

venise-8-5104.JPG 

 

 

l'atelier d'arts plastiques  examine le motif à dessiner...

 

 

 

venise-8-5106-bis.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et c'est encore une maison à vendre... j'y vois sept fenêtres : celles des nains ?

et, sur la droite, la casa de Biancaneve ?


 



Publié dans textes libres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

camille 05/04/2011 10:53



d'où vient la phrase "le presbytère n'a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat " ? je sais que je l'ai déjà lue quelque part... Colette ?



Venise, poèmes de voyage 06/04/2011 09:21



non, c'est du Gaston Leroux, le début des aventures de Rouletabille : "le mystère de la chambre jaune"; c'est même l'un des moteurs de l'enquête.



pichenette 31/03/2011 21:19



1er prix au concours Lepine!



Venise, poèmes de voyage 01/04/2011 09:33



merci !!! 



Elisabeth 28/03/2011 21:11



La Madonne photovoltaïque, c'est une grande première...


Suis particulièrement sensible au potager-à-la-bicyclette...



Venise, poèmes de voyage 29/03/2011 10:02



oui, j'ai d'ailleurs pensé à toi en prenant la bicyclette en photo ! d'autant que les vélos sont très rares à Venise, ville piétonne.


ça serait une idée de tableau post-moderne : "la Madone au panneau solaire" ! mais là il ne faudra pas compter sur moi pour le peindre, je suis nulle en arts plastiques.


j'ai vu beaucoup de ces petites Madones "ombragées" dans Venise, et cela m'a toujours émue qu'on les protège ainsi du vent et de la pluie par un bout de zinc... il suffirait d'y
placer un panneau photovoltaique et, en plus, elles seraient illuminées le soir : plus besoin de bougies.


je devrais déposer un brevet !!!