Christophe Bertrand s'en est allé en mer sereine

Publié le par Venise, poèmes de voyage

 

  ChBertrand1-Head.JPG

 

 

 

épouvantable nouvelle, (décidément !), notre cher


Christophe Bertrand


vient de décéder brutalement, à 29 ans,

juste avant un concert de Musica qui lui était consacré...

l'émotion m'étrangle, et les mots me manquent pour l'instant, alors...

écoutez ou réécoutez en sa mémoire

la belle pièce musicale,

qu'il m'avait autorisée à reproduire sur ce blog,

 

 

 

  http://chr.bertrand.free.fr/La_chute_du_rouge.mp3

 

 

Il y a une dizaine d'années, nous avions eu l'idée de croiser nos créations en littérature et musique, j'avais donc donné à Christophe "la fontaine aux fées" où il avait choisi la nouvelle (en "contrainte du prisonnier"),

"romance en mer sereine".  


 Christophe avait composé à son tour, quelques mois plus tard, depuis l'Ircam :


"en mer sereine, pièce musicale pour flûtiste-chanteur, voix et chant".


Puis nous avions échangé les rôles : j' avais écrit un poème en "beau présent" sur sa

"chute du rouge",

 

elle même composée d'après un tableau éponyme de Philippe Cognée


  http://chantalrobillard.over-blog.com/article-12980586.html

 


 

Hélas, "en mer sereine" ne sera plus jamais reprise par lui, qui voulait pourtant encore la perfectionner... 

 

http://chantalrobillard.over-blog.com/article-26616573.html

 

ah, Christophe, mais qu'est-ce que tu nous as fait là ???

nous sommes tous dans le désarroi...

 

ch. r.

****

Publié dans articles explicatifs

Commenter cet article

Danielle 05/10/2010 15:38



Et bien Chantal, tu n'es guère épargnée dans tes amitiés..quelle mauvaise année que cette année 2010...toute cette jeunesse qui quitte le bord.. comme c'est tristes tous ces talents qui s 'éteignent brutalement.



Venise, poèmes de voyage 05/10/2010 16:05



Oh, merci Danielle, pour ta sollicitude ! Oui décidément une bien dure année, en amitiés artistiques perdues et regrettées. Ce soir un concert où je m'apprêtais à revoir Christophe
avec plaisir, hélas... et je pense très fort à ses parents qui sont dans la douleur la plus intense.