les hauts des toits de Venise

Publié le par Venise, poèmes de voyage

 

 

 

un petit conte de Noël pseudo-vénitien pour le site Zazipo :

cf : link

(lire sur ce site le texte-souche de Harry Matthews," l'oulipien 2012")

 

venise-8-5031.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Les hauts des toits de Venise


(Onzain du chaperon au loup pas finaud)

 

 

 

 

 

C'est un soir de vent de tonnerre et de pluie.

Dans le panier, galette et trois bons bouquins.

Hurle le vent, hurle le loup dans le bois.

La fillette s'assoit pour lire un moment,

sous cabane de bûcheron bienvenue.

Elle en sort « les hauts des toits de Venise »,

Dehors l'ouragan se déchaine à l'envi.

Le loup a vu le petit cabanon gris,

il frappe à l'huis, montre sa patte blanchie.

Pas de pot, la fillette est sourde comme un

gong et myope... alors s'en va piano le loup.noel-maisons-1

 

 

 

 

© Chantal Robillard  

 

 

 

 

  Chaperon-rouge-Ch-R.jpg


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pichenette 31/12/2011 15:12


Bon bout d'an et à l'an qué vèn ! Se sian pas mai, siguen pas men !

Venise, poèmes de voyage 31/12/2011 19:22



douce année douze à toi et les tiens !



Elisabeth 21/12/2011 20:38


Gasp! Il me semble connaître ce Chaperon-là. Après presque une semaine de jeûne pour cause d'Internet en panne, voici une bonne reprise.

Venise, poèmes de voyage 22/12/2011 10:50



ah, je me demandais pourquoi plus d'article nouveau sur ton blog, je comprends maintenant; ALLEZ, AU BOULOT !