Mazzorbo, rouge endormie

Publié le par Venise, poèmes de voyage

 

 

venise-8-5098.JPG

 

 

 

 

 

Mazzorbo, rouge alanguie

 

 

 

 

venise-8-5098-bis.JPG

 

 

 

 

 

Mazzorbo l'insolite,                                 

la tranquille,

 


 

Mazzorbo, ses portes rouges,                   venise-8 5099

crépis carmin

 

 

 

 

 

 

 


 

Mazzorbo, ses maisons à vendre,

volets fermés

 

 

 


 

Mazzorbo, le simple passage,

de Burano à Torcello

 

 

 

 

 

 

 

 Mazzorbo, ses rideaux volantés,       venise-8 5102 ter           

crantés


 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mazzorbo, ses vignes derrière

les maisons

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mazzorbo, ses herbes folles

sur pignons

 

 

venise-8-5098ter.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mazzorbo la faussement déserte :             

l'endormie.

 

 

 

© Chantal Robillard

 

venise-8-5084.JPG

 

et comment dit-on, déjà, "la belle au bois dormant", en italien ?

 

la bella addormentata ou...

 

...Rosaspina !    

 


Publié dans textes libres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gisele 25/04/2011 17:27



merci chantal, pour ce beau voyage à venise ! bisous, gisèle



Venise, poèmes de voyage 28/04/2011 11:41



coucou, ma Gisèle, fidèle amie d'enfance ! merci pour ta lecture enthousiaste et à bientôt cet été... et vive Langeac !



Elisabeth 04/04/2011 12:14



"La Bella Addormentata nel Bosco". Ici, la Bella Addormentata nella Laguna...


Très joli hommage que tu lui rends là.


Ciao, Chantal.



Venise, poèmes de voyage 04/04/2011 12:26



merci Elisabeth ! mais du coup je suis déçue, il me semblait vaguement me souvenir de Rosa alba  ou Rosalba ? j'ai rêvé ou confonodu avec un autre conte ? ce
rosa là  aurait bien été avec l'idée de rouge vénitien (ici mazzorbien).


en tout cas, je suis de nouveau dans les contes, je m'en rends... compte, même via la poésie !