oh... ho, Torcello !

Publié le par Venise, poèmes de voyage

 

  venise-8-5095.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Oh... ho, Torcello !


 

  (Maraboudficelle en vers turcs *)

 

 

 

 

 

oh... ho, du linge noir  sèche :

  seiches en leur encre ?

Ancrée sur canaletto, gondole :

  gondolier retraité songeant.

Des gens, des airs,

désert (???) d'île torte :

Torcello, ho !

 

venise-8-5137-bis.JPG

 

 

 

© Chantal Robillard

 

 

 

venise-8-5156.JPG

 

 

* à prononcer sans remuer les lèvres svp,

et, comme le suggérait Florence, si possible  à chanter !

 

 

 

  ( texte légèrement remanié, grâce à la vigilance d'Olivier Salon : mon filet avait laissé passer un petit poisson d'or ; merci Olivier !)

 


Commenter cet article

pichenette 24/11/2010 20:57



Alors, il ne reste plus que les amis, s'ils peuvent.



Venise, poèmes de voyage 24/11/2010 22:50



oui, dur dur...



pichenette 24/11/2010 00:02



Quel dommage que je ne sache pas composer, moi non plus! 



Venise, poèmes de voyage 24/11/2010 10:35



Christophe savait... Marybel sait et a déjà composé de belles choses sur mes textes " coeur de femmes, femmes de coeur" ; le pb c'est que les compositeurs ne font rien, rien de rien,
tant qu'ils ne sont pas payés à la commande : si nous faisions pareil en littérature il n'y aurait quasiment plus de livres ! donc il faut d'abord des commanditaires, pour la
musique contemporaine.


et c'est ce qui bloque tout !



Elisabeth 19/11/2010 21:10



Je viens de rentrer de l'hôpital (sans Cendrillon...) et cette page m'enchante par sa fraîcheur.


Une fois de plus, merci, Chantal



Venise, poèmes de voyage 19/11/2010 21:30



oh quelle belle surprise, Elisabeth ! j'espère que tu vas au mieux et que nous nous reverrons bientôt. ravie d'avoir un peu aidé à éclairer ton retour d'un jour un peu gai en cette
nuit froide qui sent l'hiver.


je n'ai toujours pas écrit ma nouvelle suite de "i merletti" à Torcello, une de ces flemmes depuis la rentrée, à part qq poèmes rien ne me dit. mais ça repartira  bientôt !



chi va piano va sano...