Si j'étais, punta della Dogana...

Publié le par Venise, poèmes de voyage

 

 

 

 


Oui, j'irais pêcher,

si j'étais un vénérable

grand-papa gâteau.

 

 

venise-8 5523

 

 

Serais celui-là,

qui taquine le goujon

ou le gros requin,

 


 

venise-8 5524

 

 

Sis contre un pilier,

punta della Dogana,

qui grenouillerait.


 

 

venise-8 5525


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© Chantal Robillard

 

 

 

venise-8 5522

Publié dans haïkus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article